Remise en état d'une ondioline - deuxième partie : Les fils blindés

Gros problème. Les fils blindés... Ils ne sont pas de bonne qualité et avec le temps sont devenus cassants et présentent des courts-circuits.
En fait, la partie qui est sensée protéger l'ame est devenu trés rigide et la moindre torsion peut le casser et mettre le fil à la masse

On voit bien sur le détail en dessous comment cela se fragmente sous la tresse de masse.




Gros chantier en perspective pour changer ces cables car ils sont directement reliés aux 2 bouchons sous le clavier qui sont impossible à démonter.
Ce sont des prises qui sont serties. La première étape est donc d'enlever la tresse tout en gardant une partie de l'ame, puis isoler le tout.
L'isolation est réalisé avec de la gaine thermoretractable.


Puis il faut souder un nouveau cable blindé sur l'ame, recouvrir le tout d'un peu de gaine.


Mais comme il n'y a pas moyen de souder la masse directement sur la prise, il faut trouver une astuce... Un peu de soudure épaisse va aider.


La gaine du cable rentre à l'intérieur du bouchon.


Je plaque la tresse à l'intérieur et je comble avec la soudure tout autour en poussant avec un tournevis. Comme la soudure est molle, elle remplit bien les interstices.


Enfin, un peu de gaine va empecher de pouvoir tourner le cable blinés ce qui pourrait à long terme le couper.


Voilà pour refaire un bouchon...Ca prend quand même une bonne demi-heure cette connerie...

Et aprés il faut le rebrancher... Encore une fois, de la gaine pour isoler mais surtout rigidifier le tout.


Il y a dans le bloc clavier un tube qui contient un condensateur qui permet de l'isoler des parasites.
Impossible de voir s'il est bon état à moins de tout déssouder. De toute façon, comme c'est du cable blindé qui arrive dessus, il faut le changer


Et voilà un nouveau tube tout neuf avec un condensateur tout neuf de 100nF à l'intérieur. Et du beau cable blindé...



Il y a du cable sur le potentiométre lié à la genouillére et tout est bien rouillé. D'en dessous, ca ne se voit pas


Mais en dedans!...


Je pars racheter du vinaigre blanc! Parcequ'il va falloir laisser tremper toute la pièce une fois démontée. Avec le potentiométre enlevé, on voit comment la masse arrive dangereusement prés du signal...


Et le tout nettoyé (ou presque). Il reste des endroits que je n'ai pas pu bien ravoir, mais c'est pas bien grave à cette endroit, c'est caché.


Je remonte le tout,je rebranche le tout! -Ca parait rapide dit comme cela, mais c'est encore un coup d'une demi-heure!!!

Un petit test.... Yesssssss! Cette fois ci-j'obtiens du son...
C'est un peu cheap mais au moins ca bippppe quand on appuye sur une touche.

Trés bonne nouvelle, car cela veut dire que l'ampli à l'air plutot correct!
Par contre, au niveau des leviers, ca ne change pas grand chose et le vibrato clavier ne fait rien...C'est pas grâve, car ce soir j'ai enfin le sourire! Du son! Du son


Accueil Ondioline
Vue d'ensemble
Le bloc clavier
Le bloc clavier, la suite
Le bloc oscillateur
Les cables blindés
La boite d'attaque
La boite de filtre
Les vidéos