Remise en état d'une ondioline - première partie : le bloc clavier-suite

C'est le moment d'attaquer le reste du bloc clavier...
-vérifier le clavier -refixer la platine d'accord
-recabler l'ensemble



Chaque touche est associée à une résistance qui sera mise à la masse pour changer la fréquence de l'oscillateur.
On est pas du tout dans le système d'un clavier classique de synthé analogique à commande en tension.
Toutes les résistances sont différentes les unes des autres. Elles sont toutes numérotés de 1 à 36.


La documentation ne précise pas les valeurs, juste une formule de calcul en expliquant qu'il faut l'affiner... Je cite :
La valeur de la résistance R5 estde 6 900 Ohms.
Celle correspondant à l'octave au-dessous, R17, devrait être de 6 900 x 2: soit 13 800 Ohms.
Elle doit en réalité être ramenée à 13 600 Ohms, en rai-son des capacités réparties dues au condensateur parasite formé par l'ensem-ble du clavier (entre lamelles de contact, fils, résistances d'une part, et les blindages et masses d'autre part).
De ce fait la formule théorique pour trouver chaque valeur des résistances: R ="racine douzième de 2", doit être corrigée.
Dans la pra-tique, il s'est avéré préférable de disposer, à la fabrication, de résistances fixes, calculées une fois pour toutes(numérotées de 5 à 40 sur le schéma) d'une précision assez poussée (0, 5 %)

Alors, faut espérer que cela n'a pas trop bougé dans le temps.

Les résistances claviers mesurées me donnent :
NuméroKOhms
5 7
6 7,31
7 7,79
8 8,21
9 8,7
10 9,19
11 9,73
12 10,31
13 10,88
14 11,53
15 12,2
16 12,91
17 13,68
18 14,58
19 15,47
20 16,4
21 17,5
22 18,57
NuméroKOhms
23 19,71
24 20,9
25 22,1
26 23,5
27 25
28 26,4
29 28,2
30 29,8
31 31,6
32 33,8
33 35,5
34 37,7
35 39,9
36 42,6
37 45,1
38 47,9
39 50,9
40 53,7

Un petit graphique pour voir si les résistances n'ont pas morflés avec le temps..


Ce n'est pas si mal, juste un petit décalage sur la numéro 9 (problème de mesure?)
Par contre je ne retrouve pas EXACTEMENT les valeurs décrites ci-dessus :R5 ->6 900 Ohms et R17 ->13 600 Ohms
Bah! On verra quand on aura du son...
C'est une bonne nouvelle, je n'aurais pas à les changer

Chaque touche du clavier vient appuyer sur une barre métalique qui est relié à la masse.
Ainsi chaque fois qu'une touche est enclenché, c'est comme si la somme de toutes les résistance de la première touche jusqu'à la touche enclenché était mise à la masse

Sur cette barre est fixée un galon militaire de gendarme (si si si). C'est une bande de tissus tissé avec des fils d'argent.
Un petit test rapide indique que les contacts ne se font plus trés bien (voire plus du tout)

Il faut démonter cette barre qui est fixé par 2 écrous.
Mais pour démonter cette barre, il faut démonter les 2 plaques qui servent de ressort pour accéder aux écrous
Mais il faut aussi démonter les rupteurs de contacts pour libérer la barre


De toute façon, il faut nettoyer le rupteur... Tout changer sur le rupteur me semble difficile car tout est riveté... La barre en plexiglass (je commence à détester cette matière...) est évidemment tordue.
Mais je la laisse dans l'état pour le moment... Si cela ne fonctionne plus bien je penserais à un autre système.


Une fois la barre démonté, je m'aperçois qu'il y a un moyen de régler cette barre par rapport à l'horizontalité du clavier. Le trou à droite est en ovale...


A noter le système de fixation de la barre pour qu'elle puisse bouger librement...A noter pour le remontage


Le galon posé sur la barre est replié et sous le galon, il y un feutre.


Le galon a l'air bien terne... Normal, l'argent, ca s'oxyde... Donc on frotte comme pour nettoyer les couverts en argent du dimanche! Mais avec un peu de produit quand même. Avant: la photo ne montre pas à quel point il a l'air gris, mais on peut y voir des traces vertes (?!? le cuivre des touche a bavé!) et grise (ca s'est plus normal pour de l'argent ...)


Aprés (si si je vous assure, on voit la différence!


Un petit nettoyage également des rupteurs


Et le nettoyage des contacts sous le clavier. Sous certaines touches, par exemple la N°3, il y a un bout de plastique (du mica?) qui dépasse. Surement mis là pour aligner le clavier


Je remonte le tout! Ah.... Le galon fait maintenant son travail! D'ailleurs dans la position au repos, toutes les touches sont à la masse sous le galon! ;-) N'y voyez aucune allusion...

Un petit essai en rebranchant tout... Toujours pas de son, pas la moindre oscillation... Nada... le Néant sonore.
Il va donc falloir regarder un peu plus sur la partie oscillateur du bloc lié à la face avant.
Accueil Ondioline
Vue d'ensemble
Le bloc clavier
Le bloc clavier, la suite
Le bloc oscillateur
Les cables blindés
La boite d'attaque
La boite de filtre
Les vidéos